Prêts bancaires classiques, IMMOBILIER ou RACHAT DE CREDIT.

Qu’ils soient à taux fixes ou à taux variables, les prêts immobiliers ou rachat de crédit dits « classiques » ne peuvent être ignorés, dans la mesure où les prêts « aidés » ne sont susceptibles de financer qu’une partie de l’investissement. Le prêt à taux fixe est un moyen de financement fiable, il est le plus utilisé mais les taux variables sécurisés que les banques proposent actuellement sont très intéressant surtout avec des taux courts assez bas et qui devraient le rester encore. Avec un taux fixe votre taux de crédit restera inchangé durant la durée du prêt même si l’inflation augmente. Pas de baisse de taux et le seul moyen de diminuer votre coût de crédit est de faire un remboursement anticipé mais avec des pénalités de remboursement anticipés. Au 18/11/2010 on peut constater les taux suivant :

  • Fourchette sur 15 ans : 3,05 % à 3,25 %
  • Fourchette sur 20 ans : 3,35 % à 3,85 %
  • Fourchette sur 30 ans : 3,58 % à 3,65 %

Ces taux sont donnés à titre indicatif.

Les prêts à taux variables, dans la pratique, on peut difficilement prévoir avec précision la situation monétaire des 5 ou 10 ans à venir. Mais si vous choisissez un prêt à taux révisable, il est recommandé de prendre un taux dit « capé » (taux limité à la hausse) car la hausse actuelle des taux d’intérêt à court terme se répercutera automatiquement sur les taux de crédit.

Un bon prêt à taux révisable et CAPE est une formule qui propose à la fois souplesse (modulation, aucune pénalité en cas de remboursement anticipé, sécurité (possibilité de mettre un butoir contre la hausse du taux) avec la possibilité de passer en taux fixe. Au 18/11/2010 on peut constater les taux suivant :

  • Fourchette sur 15 ans : 2,50 % à 2,70 %
  • Fourchette sur 20 ans : 2,70 % à 2,85 %
  • Fourchette sur 30 ans : 3,20 % à 3,65 %